Jean Marquis


Rédigé par Thierry le 1 commentairee

Exposition Jean Marquis

Lire la suite de Jean Marquis

DClassé dans : Expos et concours ,Mots clés : composition, lumière, , cadrage

Vivian Maier


Rédigé par Thierry le Aucun commentairee

C'est en octobre 2013, à la galerie Les douches, que j'ai vraiment découvert cette photographe au talent immense et au parcours si extraordinaire.
 
Vous pouvez trouver une biographie très complète et beaucoup de documentations sur le site de l'association française : Association Vivian Maier et le Champsaur 
Cette association très active, organise chaque année un concours national sur des thèmes proche de Vivian Maier. je n'ai toujours pas participé, mais je sais que je le fairais un jour.
Vous avez ci-dessous un documentaire de plus d'une heure sur youtube, malheureusement en anglais, le film d'une heure trente "A la recherche de Vivian Maier" que je vous conseille vivement de regarder est devenu payant...
 

 

 
 
 Personnellement, Vivian Maier représente tout mon idéal photographique, la "street photographie" dans toute sa noblesse et sa perfection... Combien de fois j'ai rêver de prendre de tels clichés ! Qu'elle artiste ! quel personnage.
Des centaines sinon des milliers de pellicules non développées dans une cantine, à quoi bon, l'image était dans la boîte et la prochaine serait encore meilleure...Peut-être a t'elle atteint le nirvana de l'artiste : déclencher sans avoir besoin d'appareil photo...
 
Et dire qu'aujourd'hui, je me cache pour sortir mon Rolleiflex....
 
 
 
 

DClassé dans : Expos et concours ,Mots clés : street photography

La boucle est bouclée


Rédigé par Thierry le 1 commentairee

Ou comment tuer une deuxième fois son appareil photo argentique...

On n'arrête pas le progrès foot-in-mouth

Lire la suite de La boucle est bouclée

DClassé dans : Expériences, anecdotes ,Mots clés : aucun

Edward Hopper


Rédigé par Thierry le e

Exposition Edward Hopper

"Si vous pouviez le dire avec des mots, il n'y aurait aucune raison de le peindre..."

Lire la suite de Edward Hopper

DClassé dans : Expos et concours ,Mots clés : Hopper, composition, cadrage,

La pose longue


Rédigé par Thierry le Aucun commentairee

  C'était lors de mon premier séjour photographique à New York. Notre guide avait prévu un atelier pose longue.

En fin d'après-midi, le sac lourdement chargé du matériel approprié, nous nous sommes installé face à Manhattan...

Un lieu hautement touristique, digne de belles cartes postales : Après le pont de Brooklyn, on traverse le "Brooklyn bridge park" sur toute sa longueur. Vu le nombre de photographes en position, pas de problème pour repérer les quelques dizaines de mêtres tant convoités.

J'étais équipé d'un petit Sony A 5 et d'un pied léger (ne faites pas cette erreur) que je   croyais adapté à mon appareil photo.

A pied d'oeuvre...

J'avais également fait l'acquisition avant mon départ, d'une commande à distance et d'un kit porte-filtre et  filtres ND 400 et 1000 de marque Haida qui m'avait été recommandé. En quelques instants, le matériel est installé. C'est à ce moment, que je me rends compte, que cette jolie brise de soirée printanière, très rafraîchissante, fait imperceptiblement vibrer mon appareil photo, équipé de son filtre ND sur ce trépied trop léger.... Dans l'énervement du moment, je suis incapable de retrouver les réglages à effectuer dans le menu de mon appareil pour travailler en pose longue! Adieu le cliché du siècle cry

Sur le point de remballer, je pense à mon appareil argentique au fond du sac. Pourquoi ne pas essayer ? C'est un Leica R7 et j'ai une pellicule FP4 en place. Le porte filtre n'est pas adapté à l'objectif summicron. Qu'importe, je sors mon "gaffer" cet adhésif multi-usage, après avoir fait la mise au point, je fixe tant bien que mal mon filtre ND 1000. Cette fois mon trépied a l'air vraiment ridicule. Je débraye en manuel, j'appuie sur le bouton et je compte 60 dans ma tête. Je relâche. Ma première photo pose longue est prise... Je prend ainsi une dizaine de photos en changeant au jugé le temps de pose. La nuit tombe, je m'écarte un instant, discussion avec mes voisins. Patatras...Au retour le pied et l'appareil sont tombés sur les rochers. Le couvercle est ouvert et faussé. Je récupère la pellicule et range mon matériel. Il se fait tard, il est temps de prendre le chemin de l'hôtel.

De retour à la maison, le développement de la pellicule, m'apporte une bonne surprise : les photos sont exploitables (voir photo NB). Je connais une cascade proche de la maison, je reprendrais tranquillement la découverte de cette technique photographique par une belle journée ensoleillée. cool

Quelques liens pour en apprendre plus sur la pose longue :

https://apprendre-la-photo.fr/pose-longue/

https://www.fabienbeilhe.com/blog/pose-longue-tutoriel

https://ericheymans.com/la-pose-longue-i/

https://phototrend.fr/2016/05/mp-175-techinique-pose-longue-photographie/

 

 

DClassé dans : Expériences, anecdotes ,Mots clés : filtre